Gouvernance

Conseil d’administration

Martin LeBlanc
Président, Partenariat pour la médecine personnalisée en cancer
Président et chef de la direction, Caprion Protéomique Inc.

Cofondateur de Caprion, Martin a dirigé le développement de la technologie protéomique innovatrice et du modèle d’affaires de l’entreprise axé sur les services de recherche dans le domaine du développement de produits thérapeutiques, de diagnostiques innovants et de la médecine personnalisée.  Rentable et en forte croissance depuis 2006, Caprion a conclu de nombreux contrats de recherche et alliances stratégiques avec plus de 30 grandes entreprises de l’industrie pharmaceutique, ainsi qu’avec plusieurs agences gouvernementales et institutions de recherche académique. Martin débuta sa carrière professionnelle en tant que conseiller en gestion pour le cabinet international McKinsey & Company. Il fit ensuite ses débuts en tant qu’entrepreneur dans l’industrie des biotechnologies chez Advanced Bioconcept où il fut d’abord Vice-Président des ventes et du marketing et ensuite Directeur général suite à l’acquisition de la société par NEN Life Sciences (maintenant Perkin-Elmer). Martin est présentement membre du conseil des gouverneurs des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), ainsi que membre des conseils d’administration de Victhom bionique humaine, Inc. (TSX: VHB), de Soricimed  BioPharma, de Montréal In-Vivo, et de l’Institut atlantique de recherche sur le cancer (à titre de président). Martin a obtenu un baccalauréat en sciences économiques de l’Université de Moncton.  Récipiendaire de la Bourse Rhodes, il poursuivit ses études à l’Université Oxford où il obtint sa maîtrise en sciences économiques et politiques.

 
Gerald Batist, MD
Codirecteur, Consortium de recherche en oncologie clinique du Québec (Q-CROC)

Le Dr Batist a obtenu son baccalauréat en sciences de l’Université Colombia dans l’État de New York (É.-U.) et sa formation en médecine à l’Université de McGill. Il effectue par la suite son internat à New York, sa résidence à Boston, puis un fellowship et un postdoctorat en oncologie médicale et en pharmacologie moléculaire au National Cancer Institute de Bethesda. En 1985, il retourne à l’Université McGill, d’abord à l’Hôpital général de Montréal, puis à l’Hôpital général juif. Il est nommé « chercheur de mérite national » par le FRQS et maintient un laboratoire actif en pharmacologie moléculaire. En 1996, il fonde le Centre de recherche translationnelle sur le cancer de McGill, dont il est toujours le directeur. Ce centre comprend plusieurs laboratoires et plateformes intégrant la recherche translationnelle. En 2001, il est nommé directeur du Département d’oncologie de l’Université McGill où il met en œuvre un grand nombre de programmes multidisciplinaires hautement novateurs. Lauréat d’un prix prestigieux de la Fondation canadienne pour l’innovation, il collabore à la création du Centre du cancer Segal en 2006 et en est toujours le directeur. En 2007, il fonde le Consortium de recherche en oncologie clinique du Québec (Q-CROC). Le Dr Batist est aussi titulaire de la chaire Minda de Gunzburg en oncologie et directeur du Département d’oncologie de l’Université McGill. Il est membre de diverses associations de chercheurs, en plus de siéger à différents comités de rédaction et consultatifs. Son laboratoire et son programme de recherche clinique sont des plus fructueux. Il a publié plus de 180 ouvrages scientifiques et un bon nombre de chapitres en lien avec ses champs d’intérêt en recherche. Il a formé de nombreux scientifiques et oncologues et pratique toujours l’oncologie médicale.

 
David Levine
Président et Chef de la direction, DL Consultation

David Levine est président de DL Consultation, un groupe de consultation en gestion oeuvrant principalement dans le domaine de la santé. Président-directeur général de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal pendant 10 ans (jusqu’en 2012), président-directeur général de l’Hôpital d’Ottawa (1998-2001), directeur général de l’Hôpital Notre-Dame à Montréal (1992-1997), directeur général du Centre hospitalier de Verdun (1982 à 1992) et directeur général du CLSC Saint-Louis-de-Parc (1975-1977), il a également été ministre délégué à la santé de Québec (2002), délégué général du Québec à New York (1997-1998) et conseiller au Conseil exécutif pour le ministre d’État au Développement économique (1977-1980). M. Levine est titulaire d’un baccalauréat en Génie civil de l’Université de McGill (1970), d’une maîtrise de philosophie en Génie biomédical de l’Imperial College de l’Université de Londres, Angleterre (1972) et d’une maîtrise en Administration hospitalière de l’Université de Montréal (1975). Il a été président de l’Association des directeurs généraux du Québec, de l’Association des hôpitaux d’enseignement du Canada, membre du conseil d’administration de l’Association des hôpitaux du Québec, des hôpitaux d’Ontario, de l’Institut canadien de l’information de la santé ainsi que visiteur pour le Conseil canadien de l’Agrément. M. Levine est présentement professeur associé au département de médecine familiale à l’Université McGill, professeur clinique au département d’administration de la santé à l’Université de Montréal et donne des cours à l’Université de Moncton, en administration. Récemment, M. Levine a été nommé président du conseil d’administration du Regroupement québécois en soins de santé personnalisés et membre du conseil d’administration de NEOMED.

 
Patrice Hugo, PhD
Chef de la direction scientifique, Q2 Solutions a Quintiles and Quest Diagnostics Joint Venture

Patrice Hugo a obtenu un doctorat en immunologie de l’Université McGill à Montréal et a complété des stages post-doctoraux au Walter and Eliza Hall Institute, Australie, puis au Howard Hughes Medical Institute, États-Unis. À partir de 1994, il a dirigé le Laboratoire de différenciation des lymphocytes à l’Institut de Recherches Cliniques de Montréal. De 1997 à 2003, le Dr Hugo a été vice-président R&D et chef de la direction scientifique chez PROCREA BioSciences. Il a dirigé le programme de découverte de biomarqueurs dans le domaine de la médecine reproductive, aboutissant au développement du premier test diagnostique au monde pour l’endométriose et la commercialisation d’un test de paternité. En 2003, le Dr Hugo a joint Caprion, un leader mondial en protéomique utilisant la spectrométrie de masse. Comme vice-président exécutif R&D, il a été responsable de l’identification de biomarqueurs diagnostiques et de cibles thérapeutiques. En 2008, Le Dr Hugo devient vice-président affaires scientifiques chez MDS Pharma Services Global Central Laboratory. Il supervise l’ensemble des tests cliniques, ainsi que la validation et le déploiement de tests de biomarqueurs. En 2009, le laboratoire central de MDS est vendu à Clearstone Central Laboratories et le Dr. Hugo devient chef de la direction scientifique. En 2011, Clearstone est acquis par LabCorp Clinical Trials qui gère plus de 1,000 études cliniques, et où le Dr Hugo a occupé le poste de vice-président associé et scientifique en chef et géré des laboratoires sur 4 continents. En 2015, le Dr Hugo devient chef de la direction scientifique chez Q2 Solutions, un partenariat entre Quintiles et Quest Diagnostic. Patrice Hugo est également auteur ou coauteur de plus de 180 articles et communications scientifiques.

 
Martine Hubert, M.D.
Directrice des affaires Médicales en Oncologie
Pfizer Canada Inc.

Martine Hubert est titulaire d’un diplôme de docteur en médecine et d’un doctorat en médecine de l’Université Louis Pasteur, à Strasbourg (France). Au cours de ses études, Martine a de plus acquis de l’expérience en tant qu’infirmière en oncologie et en soins intensifs en cardiologie. Ses études terminées, Martine s’est consacrée à la pratique clinique dans des hôpitaux de campagne, des hôpitaux universitaires, des cabinets privés et des centres de transfusion en Europe et en Afrique. En 1993, Martine a déménagé aux États-Unis et a poursuivi sa formation en médecine familiale, au service des consultations externes de l’University of Louisville Hospital (Kentucky). En 1999, Martine s’est établie au Canada.
Martine a une solide expérience de la médecine pharmaceutique, du fait des postes occupés dans diverses entreprises canadiennes. Elle a acquis une vaste expérience pratique en matière de pharmacovigilance, d’information médicale et dans diverses responsabilités d’ordre médical, tant sur le terrain qu’au sein d’un siège social. Martine a également touché à divers champs thérapeutiques, notamment la santé cardiovasculaire, le métabolisme, les neurosciences et l’oncologie. Avant de joindre Pfizer Martine occupait les postes de conseillère scientifique en oncologie et de chef de l’équipe de liaison en science médicale chez Lundbeck Canada.
Il est à noter que Martine est animée d’une vive passion pour le domaine de l’oncologie.

 
Joachim Le Garrec
Aviseur médical / Liaison médicale scientifique, Rénal, Sanofi

Joachim Le Garrec a reçu son diplôme en génie chimique de l’École Polytechnique de Montréal et celui de docteur en pharmacie de l’Institut des Sciences Pharmaceutiques de Lyon. Joachim a débuté sa carrière chez SNC Lavalin Pharma en tant que consultant et a ensuite oeuvré pour Pharmacience dans le domaine de la validation.
Il a rejoint les rangs de Sanofi il y a une dizaine d’années où il y a exercé depuis diverses responsabilités en pharmacovigilance et au sein des départements des affaires médicales et accès. Il a développé une expertise en oncologie, néphrologie et bio-chirurgie.

 

Comité consultatif scientifique

Un comité consultatif scientifique international a été mis en place afin d’assister le PMPC dans sa direction stratégique et d’assurer l’intégration des innovations québécoises à celles déployées dans d’autres provinces ou pays.

 
Fabien Calvo, MD, PhD
Directeur scientifique, Cancer Core Europe
Campus Gustave Toussy pour le cancer, France

Depuis le 1er décembre 2014, le Professeur Fabien Calvo a rejoint Gustave Roussy Cancer Campus Grand Paris en tant que Directeur scientifique du consortium Cancer Core Europe créé en juillet dernier. Créé en juillet 2014, Cancer Core Europe réunit six centres européens de lutte contre le cancer : Gustave Roussy (Villejuif – France), le Cambridge Cancer Centre (Cambridge, Angleterre), le Karolinska Institutet – KI (Stockholm, Suède), le Netherlands Cancer Institute – NKI (Amsterdam, Pays-Bas), le Vall d’Hebron Institute of Oncology – le VHIO (Barcelone, Espagne), le German Cancer Research Center – DKFZ et le National Center for Tumor Diseases – NCT (Heidelberg, Allemagne). L’objectif de ce consortium, qui se définit comme une plateforme européenne de recherche sur le cancer, est d’assurer en Europe un continuum entre la recherche clinique et la prise en charge des patients. Le consortium prend en charge chaque année 60 000 nouveaux cas, assure 300 000 traitements et environ 1 million de consultations et mène plus de 1 500 essais cliniques.

Le Professeur Fabien Calvo est médecin cancérologue et docteur en biologie humaine. Il enseigne la pharmacologie à l’université Paris Diderot (Paris 7) et exerçait à l’hôpital Saint-Louis. Il s’est spécialisé dans la biologie et la génomique des processus métastatiques, la recherche translationnelle, la pharmacologie pré-clinique ainsi que les essais cliniques de phase précoce en hématologie et oncologie.

D’avril 2007 à septembre 2014, le Pr. Fabien Calvo a été Directeur général adjoint de l’Institut national du cancer (INCa), responsable des programmes de recherche et de l’innovation.

Durant cette période, il a également été directeur de l’Institut Cancer d’AVIESAN – Institut thématique multi-organismes qui regroupe l’Inserm, le CNRS, le CEA, l’INRA, l’INRIA, l’IRD, l’Institut Pasteur, certains hôpitaux et hôpitaux universitaires.

En 2008 il a participé, au titre de la France, avec les Etats-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et l’Allemagne, à la création du consortium international sur la génomique du cancer (International Cancer Genome Consortium – ICGC) et en 2011 de l’alliance mondiale pour le partage des données cliniques et génomiques (Global Alliance for Genomics and Health – GA4GH).

Le Pr Fabien Calvo est ancien interne et ancien chef de clinique des hôpitaux de Paris et ancien chercheur associé du National Cancer Institute à Bethesda (NIH / NCI / DCT, USA).

Depuis 1995 et jusqu’en 2007, il était directeur du centre d’investigation clinique (CIC) de l’Inserm à l’hôpital Saint-Louis (centre AP-HP/Inserm) qu’il a fondé. Il était aussi directeur de l’unité Inserm 716 qui travaille à l’identification de nouvelles cibles moléculaires pour le traitement du cancer. Il est également membre du conseil académique de la « post-graduate school fundamental basis of carcinogenesis » et a publié plus de 200 articles originaux et revues.

 
Geoffrey Ginsburg, MD, PhD
Directeur, Center for Applied Genomics & Precision Medicine, Duke University School of Medicine
Professeur, médecine et pathologie, Duke University Medical Center
Professeur, génie biomédical, Duke Pratt School of Engineering

Dr Ginsgburg est le directeur fondateur du Center for Applied Genomics & Precision Medicine du Medical Center de la Duke University. Il est professeur de médecine, pathologie et génie médical à la Duke University. Ses activités professionnelles couvrent l’oncologie, les maladies infectieuses, les maladies cardiovasculaires et les désordres métaboliques. Son travail de recherche porte sur le défi relié à l’utilisation de l’information génomique dans la pratique médicale à l’aide de paradigmes innovants et l’intégration dans le sytème de santé. Il est une expert international reconnu en génomique et en médecine personnalisée avec plus de 200 publications à son actif et ayant reçu des fonds d’organismes tels les NIH, DOD, Air Force , DARPA, la Gates Foundation ainsi que de l’industrie. Avant de se joindre à la Duke University, Dr Guinsburg était vice-président de Médecine moléculaire et personnalisée chez Millennium Pharmaceuticals Inc et était responsable de développer les stratégies utilisant la pharmacogénomique et les biomarqueurs pour la mise au point de nouvelles thérapies.

Dr Guinsburg est également membre du panel d’experts de Génome Canada, membre du conseil des experts externes du NHLBI, co-président de l’Intitute of Medicines’s Roundtable on Genome-Based Research to Human Health, membre du comité aviseur pour le National Center for Accelerating Translational Science, co-président du Cures Acceleration Network, co-président de IOM/NIH Global Genomic Medicine Collaborative et membre du World Economics Forum’s Global Agenda Council on the Future of the Health Sector.

 
Ron Goeree
Professeur, Département d’épidémiologie clinique et biostatistiques, McMaster University

Ron Goeree est un économiste de la santé spécialisé dans l’évaluation des technologies de santé (ETS). Il oeuvre à l’Université McMaster depuis 30 ans, plus récemment en tant que professeur au Département d’épidémiologie clinique et de biostatistique. Il est le directeur fondateur de l’Institut de recherche “Programs for Assessment of Technology in Health (PATH)” de St Joseph’s Healthcare à Hamilton. Au programme “Health Research and Methodology (HRM)” de McMaster, outre la conception d’un cours de modélisation analytique décisionnelle avancée, il a fondé le domaine de spécialisation en ETS. Ron a également été impliqué dans le développement et l’enseignement de plusieurs ateliers internationaux en matière d’ETS et de modélisation économique. Il est co-éditeur de la valeur dans le journal “Value in Health”, et siège au conseil de rédaction “Medical Decision Making” et le “Journal of Medical Economics”

 
Peter Hirth, PhD
Aviseur en sciences de la vie
Fondateur et anciennement Chef de la direction, Plexxicon

Le Dr Hirth a plus de 30 ans d’expérience dans les domaines de la biotechnologie, de la découverte et du développement pharmaceutique. Co-fondateur et ancien PDG de Plexxikon, le Dr Hirth y a élaboré une plateforme de découverte de médicaments, qui, au cours de la dernière décennie, a vu introduire en pratique clinique plusieurs nouvelles entités chimiques dans une variété d’indications médicales. Parmis ces nouvelles entités chimiques, la plus avancée est un inhibiteur sélectif V600E B-Raf avec test de diagnostic, approuvé par la FDA pour le mélanome métastatique et vendu sous la marque Zelboraf ™. Après l’acquisition de Plexxikon en avril 2011 par Daiichi Sankyo, le Dr Hirth a accepté d’y demeurer pour une période de transition de deux ans, jusqu’en avril 2013.

Auparavant, le Dr Hirth a oeuvré à Sugen, Inc. (de 1991 à 2000), où il a contribué au développement de la société depuis sa création ainsi qu’à l’avancement de nombreux inhibiteurs de kinases avancés par l’entremise d’essais cliniques en oncologie. Sutent est le premier produit Sugen à se rendre sur le marché pour le carcinome rénal. Après l’acquisition de Sugen par Pharmacia Upjohn en 1999, le Dr Hirth y est resté jusqu’en 2000 pour aider à l’intégration de la société. Durant son séjour à Sugen, le Dr Hirth a occupé plusieurs postes à responsabilité croissante, notamment à titre de président. Avant Sugen, le Dr Hirth était vice-président à la recherche à Boehringer Mannheim où, parmi ses nombreuses responsabilités, il a mené à l’approbation en 1989 le programme de l’érythropoïétine, vendu sous le nom NeoRecormon. Avant de se joindre à Boehringer Mannheim, le Dr Hirth était chercheur à l’Institut Max Planck et précédemment post-doctorant à la University of California, San Diego. Le Dr Hirth a obtenu son doctorat en génétique moléculaire de l’Université de Heidelberg, en Allemagne.

Dr Hirth siège en tant que Président aux conseils d’administration des sociétés Kolltan Pharmaceuticals (New Haven, CT), Alios Biopharma (San Francisco, CA), KineMed (Emeryville, CA) et Afferent Pharmaceuticals (San Mateo, CA).

 
Tyron Hoover, MD, JD
Directeur, Support réglementaire de la biobanque
MD Anderson Cancer Center

Originaire du sud du Texas, le Dr Hoover a étudié à la Southern Methodist University, puis ensuite à la Faculté de médecine de la University of Texas Southwestern. Il a effectué un stage en chirurgie générale à Dallas avant de compléter sa résidence en pathologie au Centre médical de l’Université Baylor. Ayant développé un intérêt pour les aspects juridiques et éthiques de la médecine en tant que résident, il a terminé ses études de droit à l’école Dedman SMU du droit à Dallas. Anciennement un avocat plaidant en Floride, il a oeuvré à titre de directeur médical du projet Total Cancer Care et de l’établissement des échantillons biologiques au H. Lee Moffitt Cancer Center à Tampa, où il a participé au déploiement d’une biobanque multi-institutionnelle de grande envergure. Également à Tampa, il a co-dirigé la concentration en droit et médecine à la University of South Florida College of Medicine. Il a ensuite élaboré une biobanque translationnelle en cancérologie pour une organisation de recherche sous contrat dans le Tennessee. Un médecin agréé à la fois en Floride et au Texas en pathologie clinique et anatomique, il est également membre du Barreau de la Floride et de l’American Association for Justice. Il est membre du College of American Pathologists’ Texas House of Delegates et est actif dans d’autres organisations professionnelles juridiques, médicales et de biobanque, telles que l’American College of Legal Medicine et la International Society of Biological and Environmental Repositories. Son rôle actuel consiste à soutenir l’excellence de toutes les activités reliées à la biobanque du MD Anderson.

 
Thomas J. Hudson, MD
Président et directeur scientifique, Ontario Institute for Cancer Research (OICR)

Le Dr Thomas J. Hudson est président et directeur scientifique de l’Institut ontarien de recherche sur le cancer (OICR), dont les activités sont axées sur la recherche translationnelle en matière de prévention, de détection, de diagnostic et de traitement du cancer.

Le Dr Hudson est reconnu à l’échelle internationale pour son travail au niveau de la génomique et de la variation du génome humain. Au Whitehead/MIT Center for Genome Research, il a dirigé une équipe qui a généré des cartes physiques et génétiques des génomes de l’homme et de la souris. Dr Hudson a été un membre fondateur de l’International Haplotype Map Consortium, le Public Population Project in Genomics (P3G) et l’International Cancer Genome Consortium. Le Dr Hudson est également membre du comité directeur de la Global Alliance for Genomics and Health, qui élabore actuellement un cadre de référence international pour faciliter la collecte, la gestion et le partage de données génétiques et cliniques de façon efficace, responsable et interprétative.

Le laboratoire du Dr Hudson à l’OICR joue un rôle actif dans l’étude de la variation du génome en ce qui a trait à la prédisposition au cancer, la progression et la réponse au traitement. Son principal projet se concentre sur l’architecture génétique de loci associés à un risque de cancer colorectal. Le Dr Hudson est corédacteur de plus de 250 publications scientifiques évaluées par des pairs.

Le Dr Hudson est professeur aux départements de génétique moléculaire et de biophysique médicale à l’Université de Toronto. Il est membre de la Société royale du Canada et Officier de l’Ordre du Canada.

 

Liste des collaborateurs

  • Adriana Aguilar, PhD, Hôpital général juif, Centre de recherche translationnelle sur le cancer de McGill, Centre du cancer Segal
  • Dr Mark Basik, Hôpital général juif, Centre de recherche translationnelle sur le cancer de McGill, Centre du cancer Segal
  • Dr Gerald Batist, Consortium de recherche en oncologie clinique du Québec (Q-CROC)
  • Dr Luc Bélanger, Consortium de recherche en oncologie clinique du Québec (Q-CROC)
  • Dr Christian Couture, Institut Universitaire de Cardiologie et de Pneumologie de Québec (IUCPQ)
  • Prof. Mélanie Bourassa-Forcier, PhD, Université de Sherbrooke
  • Dr Louis Gaboury, Institut de Recherche en Immunologie et cancérologie (IRIC)Prof. Jean Lachaine, PhD, Peripharm et Université de Montréal
  • Prof. Sylvie Mader, PhD, Institut de Recherche en Immunologie et cancérologie (IRIC)
  • Dr André Robidoux, Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM)
  • Dr Alan Spatz, Hôpital général juif, Centre du cancer Segal
  • Dr Bernard Têtu, Centre de Recherche en Cancérologie de l’Université Laval
  • Yann Joly, Ph.D., Directeur de recherche du Centre de génomique et politiques, Université McGill
  • Jean Lachaine, Ph.D., Président, PériPharm et Faculté de pharmacie, Université de Montréal
Droits d'auteur 2013 PMPC - Tous droits réservés - Conception web Könige communications